dimanche 21 octobre 2007

L'effet lisa


"Quand on me parle
je ne vois que des lèvres
qui bougent
vainement, vainement.

Sa nébuleuse est venue me happy.
Elle fait sauter mon échelle Richter.

Kamikaze-papillon dans l'fanal
fatal de l'amour.
Foule en moi, full beauté.
Para Lisa.

En prison dans l'frisson,
en Bœing dans l'armoire.
C'est quoi ça, l'univers ?

Roger, Roger, 10 - 4.
C'pas des yeux, c'est des lacs.
C'est toi qui es là.
Je me terre
et toi tu soleilles.

Non mais, non mais,
l'effet que tu me fais.

Si t'es mariée, moi je suis next,
si t'es gaie, moi j'change de sexe.
Oui vraiment,
oui vraiment.

T'es un rayon et moi j'suis une craque.
Maint'nant j'vois clair dans mon pauvre shack.

La pourvoirie est ruinée, mon cœur clenché
au piège d'amour.
You are so beauté folle .
Gare au cougar.

Oui, j'avoue l'obsession
à confesse, flambant nu.
On me donne l'absolu.

Où ont-ils mis le port ?
Ma rivière, elle déborde.
Niagara.
Que c'est doux
l'endos d'un nuage.

J'mouille pour le vrai.
L'effet que tu me fais."

C'est Richard Desjardins qui a écrit ces mots...
Je pense que c'est la plus belle chanson du monde...

2 Commentaires:

Blogger Grande Dame a ajouté...

J'adore cette pièce. Une de mes préférées. Le piano est magnifique.

10:28 a.m.  
Blogger Josée a ajouté...

Je l'avais oubliée. Mille fois merci.

4:18 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home