samedi 30 décembre 2006

Bilan 2006 - L'année des grandes vagues!

2006 pourrait être appelée « La pire année de ma vie »

Une vraie année de merde, où tout s’est écroulé. Détruit. Tout a passé au feu…
Mais en même temps, même dans le pire, il y a des leçons à tirer…
Quand on étend le fumier dans les champs, c‘est pour faire pousser des récoltes biens grasses… Quand tout s’écroule, on retrousse ses manches et l’on rebâtit en neuf (et en plus beau !)
Quand il ne reste plus qu’un tas de cendres, c’est le moment idéal pour faire repousser ses ailes…

1. La photo de l’année :
Ce sont ces photos qui représentent le mieux l’année (de tempêtes!) 2006 – La dernière journée de nos vacances (catastrophes !) aux Iles de la Madeleine. Bob et moi, qui jouons dans les vagues folles de la Pointe aux loups. Ces vacances furent terriblement éprouvantes. Nous ne savions plus quoi faire pour racheter un peu notre fatigue… Et puis, il y a eu ces 2 heures de total plaisir. Sous les vents fous, la mer était déchaînée… Et nous nous sommes fait complètement lessivés par la puissance et la beauté des flots… Je me souviens de regarder Ex-Chum, qui riait à gorge déployée en me prenant en photo… C’est sans doute notre dernier vrai moment de bonheur ensemble…
Bob et moi, qui attendons les vagues… Bob et moi, frappé par la tempête… 2006 ne nous a pas épargné. Mais nous avons su être là, l’un pour l’autre, constamment. Dans les bons et les mauvais moments, Bob est ma meilleure amie.

2. Le dessin de l’année :

3. Qu'as-tu fait en 2006 que tu n'avais jamais fait avant?
J’ai assisté à la Première du premier film dans lequel je tiens un rôle principal, "Plaisirs" de mon amie Yannou.

4. Est-ce que tu as tenu tes résolutions de l'année passée, et vas-tu en faire pour la nouvelle année?
Presque. Le 1er janvier de l’année passé, je m’étais dit que je ferais UN geste concret par semaine (un téléphone, un envoie, un rendez-vous) pour faire avancer ma carrière d’auteur. J’ai perdu pied vers la fin de l’année…
Cette année, j'arrête complètement de fumer et je ne tente plus de contrôler quoi que ce soit. Je raye aussi de mon vocabulaire usuelle: "J'ai de la misère à... " ou "Je ne mérite pas de..." - à partir du 1er janvier 2007, j'ai seulement le droit d'utiliser "Je suis capable de..." et "Je mérite tellement de..." - Me reste plus qu'une journée pour m'apitoyer sur mon sort et faire pitié! Hi! Hi! Hi!

5. Est-ce que quelqu'un dans ton entourage a eu un enfant?
Oui. Frissonne a eu Alice, Empi a eu Florence et Cath…3…2…1 a eu Colin.

6. Est-ce que quelqu'un dans ton entourage est mort?
Non, au sens propre. Oui, au sens figuré.

7. Quels pays as-tu visité?
Nouveau-Brunswick, Île du Prince-Édouard et Iles de la Madeleine (Ha ! Mais c’est au Québec, ça !)

8. Qu'aimerais-tu avoir en 2007 que tu n'as pas eu en 2006?
Des bons timings !

9. Quelles dates de 2006 resteront gravées à jamais dans ta mémoire, et pourquoi?
07 octobre : La date où j’ai complètement perdu le contrôle… Ce qui est fascinant dans cette date, c’est qu’avant je pensais contrôler ma vie, alors que tout me glissait entre les mains.

10. Quel a été ton plus grand accomplissement de l'année?
Être toujours debout. Sourire en me levant le matin et sourire encore en me couchant le soir.

11. Quel a été ton plus grand échec?
5 ans d’une relation amoureuse qui se termine un beau matin par un coup de hache dans le dos… Une équation amoureuse que je pensais se terminer par beaucoup plus de bonheur que de malheur… Me rendre compte qu’en 5 ans de vie commune, j’ai perdu la drive qui me faisait déplacer des montagnes. J’ai perdu le peu de confiance en moi que j’avais acquis dans mon art… Et la seule personne a blâmer, c’est moi. C’est moi qui ai accepté de passer en deuxième, en troisième et en dernier…

12. As-tu souffert d'une maladie ou d'une blessure?
J’ai failli me noyer dans ma rivière. Je me suis blessé à la main droite aussi la mê^me semaine. J’ai frôlé la dépression nerveuse. Cette année, j’ai repensé au suicide. Assez souvent pour ne pas en parler aux gens qui m'entourent. Je n’avais pas voulu mourir depuis cette horrible nuit toute sombre de septembre 1992.

13. Quel a été ton meilleur achat?
Un Cd de chansons françaises.

14. Qui sont les gens dont l'attitude mérite une bonne mention?

Mon père et ma mère, qui ont enfin réussi à trouver un terrain d’entente. Ma belle Bob, qui est courageuse, belle et drôle. Dans les pires moments, elle boit du mousseux !

15. Qui sont les gens dont l'attitude t'a causé des problèmes?
J’ai fait confiance à des gens qui ne méritaient pas ma confiance. J’ai donné mon amitié sincère à de sales amis. Les gens qui m’ont trahi ou qui ont abusé de mon hospitalité et de mon grand cœur n’existent plus pour moi.

16. Où a été dépensé la plupart de ton argent?
Dans les comptes à payer.

17. Pourquoi t'es-tu réellement excité?
Mon été, que je pensais pleins de promesses comme celui de l’année d’avant. J’avais hâte de reconnecter avec mon homme… de retrouver notre chalet. Finalement, l’été 2006 m’a fait débander assez raide !
La Première de mon film aussi... Où Ex-Chum ne s'est pas présenté parce qu'il travaillait encore.

La fin des cours de Ex-Chum et la fête que je lui ai organisé en mars. Je m'étais donné à fond!

18. Quelle(s) chanson(s) associeras-tu toujours à 2006?
La samba de mon cœur qui bat de Coralie Clément
Mon dieu que c'est lâche
Que c'est fâcheux
Quelle tragédie, quel tracas
Mon dieu que c'est vache
Mon amoureux est reparti là-bas
Mon dieu que c'est triste
Il m'aimait si peu
Moi je l'aimais tant je crois
Mon dieu tu t'en fiches
Toi tu n'as d'yeux
Que pour un autre que moi

Même si le temps passe
Je n'oublie pas...

La samba
La samba des jours avec toi
La samba des jours avec toi
La samba de mon coeur qui bat
La samba
La samba des jours avec toi
La samba des jours avec toi
La samba de mon coeur qui bat
Samba de mon coeur qui bat

Mon dieu que c'est moche
C'est ennuyeux
Tu t'es joué de moi
Mon dieu que c'est cloche
De se dire adieu
Et Montréal est si froid
Mon dieu si tu existes même un peu
Ramène-moi
Mon ébéniste au cœur joyeux
Si vaniteux
Qui ne voyait que moi

Même si le temps passe
Je n'oublie pas...

La samba
La samba des jours avec toi
La samba des jours avec toi
La samba de mon coeur qui bat
La samba
La samba des jours avec toi
La samba des jours avec toi
La samba de mon coeur qui bat
Samba de mon coeur qui bat


Punishment park de Indochine
"Car je ne crois pas
Que tout va bien par ici
Je veux aller quelque part
Je veux aller vers un paradis
Ne pas m'enfermer dans un parc
A attendre un jour qu'il reparte
Pour une croisière sans retour
Vers la Nouvelle Angleterre
Une croisière...

Car cet endroit ne lui
disait plus rien
Il y avait perdu
Perdu son chemin
Ah son chemin

Mais je ne crois pas
Que tout va bien par ici
Je veux aller quelque part
Je veux aller vers un paradis
On s'est construit
Et j'ai tout détruit
On s'est détruit
On a reconstruit
On s'est puni
On s'est construit
On a tout détruit
Je me suis détruit
On a tout détruit
On s'est puni...

Car cet endroit ne lui
Disait plus rien
Il y avait perdu
Perdu son chemin
Ah son chemin"


19. En comparaison avec l'année passée à pareille date, es-tu plus ?
1. Heureux? Non.
2. Gros? Non.
3. Riche? Non.

20. Qu'est-ce que tu souhaiterais avoir fait de plus?
J’aurais voulu faire plus de yoga. Plus de téléphone pour me vendre comme auteur. Faire plus d’argent. Plus parler de ce qui ne va pas… De ce que je ne veux plus accepter… J’aurais voulu faire plus confiance à la vie. J'aurais voulu avoir ouvert la boîte de pandore plus tôt. J’aurais voulu aller dans Charlevoix.


21. Qu'est-ce que tu souhaiterais avoir fait de moins ?
J’aurais voulu moins encaisser. J’aurais voulu moins laisser de place à certaines personnes qui en ont pris trop. J’aurais voulu moins angoisser. J’aurais voulu ne jamais avoir écrit certains billets sur ce blog. Ne pas avoir laisser un certain message sur une boîte vocale… J'aurais voulu ne jamais avoir ouvert la boîte de pandore...

22. Comment vas-tu passer le jour de l’an?
Ça fait déjà 3 soirées (27-28 et29) que je passe tout seul chez moi. Mon défi cette année est de passer la nuit du 31 au 1er tout seul. Seul, à l’appart, sans angoisser, sans paniquer. Heureux dans mon vide confortable.

23. Es-tu tombé en amour en 2006?
Oui.

24. As-tu fait des one-nights?
Non.

25. Quelle a été ton émission de télé préférée?
LOST
ARRESTED DEVELOPMENT
Et je viens de découvrir GREY’S ANATOMY

26. Est-ce que tu as de nouveaux ennemis par rapport à l'année passée?
Ennemis ? Non. Des sales amis que je ne veux plus jamais voir ? Oui.

27. Quelle a été ta plus grande découverte musicale?
Dumas. Et j'ai reçu la compil des meilleurs succès-westerns Québécois en CD à Noël. Je l'écoute en boucle...
Mile après mile, je suis triste, mile après mile, je m'ennuie. Jour après jour sur la route, tu n'peux pas savoir comme j'peux t'aimer...

28. Qu'est-ce que tu as voulu et eu?
La liberté. J’ai souvent souhaité me retrouver seul parce que j’étais écoeuré de vivre avec un gars pas là, qui « entendait » ce que je disais, mais qui « n’écoutait » pas… Mais quand je souhaitais ça, je voulais en fait que Ex-Chum change... Je ne voulais pas le perdre... Mais bon, j'assume!

29. Qu'est-ce que tu as voulu et n'a pas eu?
Mon show à la télé. Assez d’argent pour payer mes factures à temps. Un amoureux qui m’aimera, quoi qu’il arrive.

30. Quel a été ton film préféré cette année?
Plaisirs (de Yannick B. Gélinas)
CHICKEN LITTLE - Parce que c'est trop moi, ce petit poulet!!!

31. Qu'est-ce que tu as fait pour ta fête, quel âge as-tu eu?
J’ai eu 33 ans. J’ai chanté dans un box de karaoké, j’ai mangé au resto entouré de superbes créatures, j’ai dansé au Pop80 et j’ai bu du mousseux, du vin, de la bière, des shooters, un vodka canneberge et du champagne ! Je me suis tellement saoulé que j’ai failli tomber dans un coma éthylique…

32. Quelle est la chose qui aurait pu arriver et rendre cette année encore meilleure?

Que je décroche un contrat à la télé. Qu’un théâtre professionnel produise un de mes textes. Que je sois accepté dans le projet « arrière scène ». Que je sois accepté pour suivre la formation d’auteur à l’École de l’humour. Que j’ai reçu ma bourse de création. D’avoir osé quitter Montréal pour vrai. Que Ex-Chum ne soit pas séduit par une sangsue. Que je n’ai pas choké devant les changements. Avoir plongé au bon moment au lieu d’avoir eu peur et de tout perdre en fin de compte.

33. Comment décrirais-tu ton concept de mode pour 2006?
Black is black !

34. Qu'est-ce qui a conservé ta santé mentale?
En admettant que j’en ai une (!) : Le yoga. Mon optimisme légendaire. Bob (Pour les soirs de vin), Framboise (au travail), Cool (Au déménagement), Super-Hu (et ses Louis de Funès), Belle Rousse (pour la danse au Pop80) et plusieurs autres très bons amis qui m’ont écrit des messages et qui ont pensé à moi…

35. Sur quelle célébrité as-tu le plus fantasmé?
Je n’ose pas le nommer, car, je pense qu’il me lit.

36. De qui t'es-tu ennuyé?
Empi, qui vit en Chine. Li Misho, à Taïpei. De mes cousines et mon cousin. Tout au long de l'année: Ex-Chum... Et encore plus après octobre.
Je m'ennuie maintenant beaucoup de Christophe et toute la belle-famille (ex-belle-famille) du bas du Fleuve. Moins de Ex-Chum que de la présence d’un bel amour que j’appelle après avoir fini de travailler, que j’embrasse en me réveillant le matin, qui me prend la main sous des draps en se couchant le soir… Quelqu’un qui serait là. Je m'ennuie du sentiment de sécurité que je ressentais quand Ex-Chum était amoureux de moi et que nos regards se croisaient.

37. Qui est la meilleure nouvelle rencontre?
Certains gens des blogs.

38. Quelle est une bonne leçon de vie que tu as apprise en 2006?
Plus on pense qu’on a le contrôle sur notre vie, plus, en fait, on est en train de le perdre.
Depuis octobre, quand quelqu’un me dit :
« Je suis en parfait contrôle de ma vie »

ou
« Je contrôle ma vie comme jamais ! »

Je souris, sarcastiquement, en dedans de moi. Je me dis :
« Pauvre toi, tu t’en rends pas compte, mais tu contrôles tellement rien. T’es justement en train de perdre complètement le contrôle parce que tu me dis ça. »
On ne contrôle rien dans sa vie. On doit laisser aller, c’est tout.

39. Quelles paroles entendues en 2006 te restent en tête?

« Y’a pas de place pour les Jocelyn Roy du monde entier… »
Moi -suite au refus de l'École de l'humour en mai 2006
« J’entends ce que tu me dis, mais… »
Entendue tout au long de l’année par quelqu’un qui mélangeait relation professionnelle et relation intime.
« Coudons ! Elle l’aimait donc ben son jardin ! »
Bob - Juillet 2006 – Dans le jardin de l’auteur de « Anne, la maison aux pignons verts » à l’Île du Prince-Édouard, sous la pluie battante…
« Fuck ! Fuck ! Fuck ! Fuck !!! »
Superbe et Bob en état de survie lors de nos vacances aux Îles de la Madeleine.
«IL FAUT DONNER UNE GRANDE IMPORTANCE AUX PETITES CHOSES ET DONNER UNE PETITE IMPORTANCE AUX CHOSES GRAVES»
Dans la narration du film « Plaisirs » de Yannou.

40. Quelque chose à rajouter ?
Heu… Malgré ce qui ressort de ce bilan… Je crois que la vie est belle et que le monde est beau. Curieusement, je n’ai aucun regret… Mais je suis très content que 2006 se termine enfin !!!

BONNE ANNÉE 2007 à vous tous!
Et dites-vous bien que ça ne pourra jamais être pire !

12 Commentaires:

Blogger Grande Dame a ajouté...

Je suis certainement redondante Joss, mais je suis admirative devant ta capacité d'introspection et ton honnêteté envers toi-même.

Voilà un bilan très touchant. Inspirant, aussi.

Le passage qui me percute le plus? "Me rendre compte qu’en 5 ans de vie commune, j’ai perdu la drive qui me faisait déplacer des montagnes."

Me semble que je pourrais l'appliquer à moi-même suite à ma séparation d'il y a trois ans et dont j'en ressens encore les effets sur ce que je suis.

Je te souhaite une exquise 2007.

PS. J'ai lu avec intérêt ta titillante proposition dans un billet précédent.

4:27 p.m.  
Blogger Grande Dame a ajouté...

Et puis zut, j'oubliais: 2006, c'est aussi la pire année de ma vie, celle où, malgré moi, je fus confrontée à des aspects sombres de ma personne que j'ignorais et avec qui j'aurais préféré ne pas cohabiter.

Je me promets d'avoir une pensée pour toi demain soir lorsque nous dirons aurevoir à cette pénible année.

4:31 p.m.  
Blogger Joss a ajouté...

Grande Dame: merci pour ton commentaire. J'aurais une pensée pour toi aussi... 2006 a été tellement éprouvant... Enfin, il s'en va! Et sais-tu ce qui est le plus merveilleux... C'est que nous sommmes toujours vivant, debout et souriant!
Dommage que par écrit, on ne détecte pas mon ton ironique. Parce que oui, je suis touchant, mais je le trouve trop drôle aussi mon bilan, mais je pense que je suis le seul qui comprenne mon humour...
Moi aussi j'ai été confronté à mes côtés sombre... tellement sombres que Ex-Chum s'est sauvé en courant...
Mais qu'est-ce que tu veux? Je ne pouvais pas les garder cacher indéfiniment... 5 ans, à cacher mes angoisses pour ne pas le faire paniquer... C'ets beau protéger ceux qu'on aime, mais à force de protéger les uatres, j,ai comme oublié de me protéger aussi...
Prends soind e toi, belle Grande Dame!
Bonne et belle année à toi et aux tiens!
XXX

4:42 p.m.  
Blogger Grande Dame a ajouté...

Ne t'en fais pas pour ton ton: on la sent très bien, dans tes écrits ton ouverture, ton appréciation de la vie et des mots, ta capacité au Plaisir. ;-)

5:16 p.m.  
Anonymous cricri a ajouté...

Coucou !

C'est pas la première fois que je parcours ton blogue...mais j'étais incapable de poster...

L'épisode de ton rêve de vague qui t'emporte m'a particulièrement interpellé vu que je travaille avec les rêves...

Enrichissant et vrai ton blogue !...

Je fais aussi un bilan à chaque année....avec, évidement, ce que je voudrais voir réaliser dans l'année qui vient...question de congurer le sort et de mettre tout le destin de mon bord..;-)

Bonne chance et bonne année à toi !
xx

5:17 p.m.  
Blogger Alcib a ajouté...

Joss, j'aime ton parti pris : la vie présente parfois des épisodes terribles, mais tu choisis toujours d'en voir les beaux côtés, les leçons à tirer, le moyen de faire en sorte que ce soit mieux aujourd'hui ou... demain.
La beauté est dans les yeux de celui qui regarde et tu es beau, Joss.
Je te souhaite une superbe année 2007, qui soit la réalisation de tes voeux les plus chers. Si tu le permets, je t'embrasse bien tendrement.

7:34 p.m.  
Blogger Daniel French a ajouté...

Bonne année Joss, je te souhaite un très beau 2007!2006 a été difficile pour beaucoup de monde on dirait, je ne l'ai pas eu facile non plus! Je te souhaite pour 2007, la santé, l'amour et le bonheur!
En passant le Nouveau-Brunswick n'est pas au Québec... ;-)

7:38 p.m.  
Anonymous Claudine a ajouté...

Cher Jocelyn,
J'espere que le pire est derriere et que finalement le soleil va réapparaitre pour toi. Quand tu y penses, il n'est jamais bien loin... il faut juste souffler sur les nuages! ;)

Bonne année!
Claudine xxx

10:15 a.m.  
Blogger Alexandre a ajouté...

Tu dis que ce billet renferme beaucoup d'ironie de ta part sur cette année passée. Peut être. De ma lecture lointaine, je vois surtout un bilan poignant mais aussi ta grande volonté de te battre.
2006 a donc été une année bien difficile pour beaucoup. Mais finalement, ce que je vois moi, c'est qu'au final, c'est nous qui avons eu la peau de cette salle année. 2006 est morte et nous encore là. Prêts à saisir à bras le corps 2007, sa petite soeur, qui n'a qu'à bien se tenir.
Très bonne année à toi en tout cas avec des tonnes et des tonnes de bonnes choses.
Alexandre

2:55 a.m.  
Blogger Joss a ajouté...

Bonne année 2007 à tous. Finalement, ça a l'air que c'est comme interdit par la lois de passer la soirée du 31 décembre tout seul. J'ai succombé à la pression sociale et je suis allé célébrer chez belle Rousse. De belles rencontres. Beaucoup de rires et de confidences... Mes dernières cigarettes... Un téléphone à Ex-Chum vers 1 heure du matin pour lui souhaiter une belle année et lui dire que je pense à lui... Et une pluie diluvienne à 4 heures du matin en rentrant chez moi... Quelques larmes aussi...
Encore...

Cricri: Tu m'intrigues quand tu me dis: "je travaille avec les rêves" J'aimerais bien savoir ce que tu penses de mon rêve de la vague...

12:37 p.m.  
Blogger Nitram a ajouté...

C'est vraiment un bon bilan que tu as fait. Lucide et intelligent.

Je te souhaite le meilleur pour 2007. Un peu poche comme souhait, mais très sincère.

Bisoux.

2:04 p.m.  
Anonymous cricri a ajouté...

Ha ! Je suis encore un peu rush en ce premier janvier...;-) donne moi quelques jours et je reviens t'expliquer le tout...

xx

7:42 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home