mercredi 29 novembre 2006

Imparfait


"Je suis debout. Je vais bien. Mais je trouve quand même que... Le monde est...

IMPARFAIT

Je grille une cigarette
Je suis du bois d'allumette
Qui se consume et je présume
Que tout chemin se termine
Autant pour prince que vermine
La vie est ainsi faite

Or que tout est bête
Tout est vain et inutile
Lorsqu'épuisé fatigué
Le corps n'est plus qu'un autre projectile
Propulsé depuis matin
Jusqu'au soir en bus en train
Je sais qu'un coeur peut s'arrêter pour moins

Imparfait
Le monde est imparfait
Imparfait

Le vent est si tendre sur midi
Tu es septembre sur ma vie
Je pense à toi ça fait du bien
Toi dans ton bois et moi dans ma grande ville

Qui t'aime et qui t'adore
Puis qui se hait d'aimer si fort
L'amour est comme je le redoutais

Imparfait
L'amour est imparfait
Imparfait

-Daniel Bélanger (Réarrangé par moi)

... S'il y avait eu un autre moyen d'apprendre, avant de tout perdre et de grandir après, j'aurais aimé qu'on me le dise. J'aurais surtout aimé l'écouter. Parce qu'on me l'avait dit. J'aurais vraiment aimé me rendre compte avant de payer cher la leçon. Mais j'accepte. Je regrette certaines choses. Mais j'accepte. Parce que je sais que je ne les referai plus."

3 Commentaires:

Blogger Mylarie a ajouté...

Apprendrait-on et grandirait-on autant si on le savait avant???


J'adore les paroles!

Bonne journée Joss!

8:16 a.m.  
Blogger Miss Patata a ajouté...

Je chante toujours cette chanson, elle est dans ma tête continuellement, je suis seule trente secondes j'entame ah que tout est bête que tout est vain et inutile lorsqu'épuisé... Je fais ça depuis des mois! À croire que cette chanson est devenu ma prière!

9:25 a.m.  
Blogger Joss a ajouté...

Très belle prière, ma belle!
J'essaie d'en réciter une plus pisotive pour faire rouler ma vie et mes désirs...
XXX

12:32 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home